LEGENDES INCAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LEGENDES INCAS

Message  Invité le Mar 10 Avr - 10:55

Légendes Incas : Les frères Ayar


Sur la montagne Pacaritambo (douze lieues à Nord-ouest de Cuzco) apparurent les frères Ayar après le grand déluge qui avait tout dévasté. De la montagne appelée "Tampu Tocco" partirent quatre jeunes hommes et quatre jeune femmes, soeurs et épouses de ceux-ci. C'étaient Ayar Manco et sa femme Mama Ocllo; Ayar Cachi et Mama Cora; Ayar Uchu et Mama Rahua et enfin, Ayar Auca et son épouse Mama Huaco.

En voyant l'état des terres et la pauvreté des gens, les quatre hommes décidèrent de chercher un lieu plus fertile et prospère pour s'y installer. Ils emmenèrent avec eux les membres de dix Ayllus (organisation inca qui comportait dix familles). Ils se dirigèrent vers le sud-est.

Mais une première altercation se produisit entre Ayar Cachi, un homme fort et courageux, et les autres. Ses frères le jalousaient et voulurent le tuer. Ils lui ordonnèrent de retourner aux cavernes de Pacarina ( on appelle ainsi, en quechua, le lieu des origines) chercher des semences et de l'eau. Ayar Cachi pénétra dans la Caverne de Capac Tocco (fenêtre principale de la montagne "Tampu Tocco") et le domestique qui l'accompagnait ferma avec une grande pierre la porte d'entrée, et il ne put jamais en sortir.

Les sept frères et soeurs, suivis des ayllus, poursuivirent leur chemin et arrivèrent au mont Huanacauri où ils découvrirent une idole de pierre du même nom. Pleins de respect et de crainte face à l'idole, ils pénétrèrent dans le lieu où on l'adorait. Ayar Uchu sauta sur le dos de la statue et fut aussitôt pétrifié, faisant partie désormais de la sculpture. Il conseilla à ses frères de poursuivre le voyage et leur demanda que l'on célèbre à sa mémoire la cérémonie du Huarachico, ou "initiation des jeunes".

Au cours du voyage Ayar Auca fut aussi changé en statue de pierre dans la Pampa du Soleil. Ayar Manco, accompagné de ses quatre soeurs, arriva à Cuzco où il trouva de bonnes terres, et y enfonça son bâton avec facilité mais ne put l'en retirer sans efforts. Enthousiasmés par l'endroit ils décidèrent d'y rester. Ayar Manco fonda une ville au nom du Créateur Viracocha et au nom du Soleil. Cette ville fut le Cuzco (nombril, en quechua), la capitale du Tahuantinsuyo (Empire des quatre provinces).



Source : americas-fr.com/civilisations/legendes/ayar



Légendes Incas : Le trésor englouti des Incas


Sur le bateau qui traverse le lac Titicaca, le plus haut du monde, en direction de l'île de Taquile, j'interroge mon guide. Une légende andine raconte qu'un trésor inca dormirait au fond du lac. Il s'agirait d'une partie de ce même grand trésor des Incas du XVIe siècle. Quand Francisco Pizarro captura l'empereur Atahualpa en 1532 à Cajamarca, il lui promit la vie sauve en échange de richesses. Le conquistador espagnol exigea que l'Inca lui verse une rançon colossale, soit une quantité d'or et d'argent capable de remplir la pièce où Atahualpa était prisonnier : 35 m2 de surface sur une hauteur de 2 m. L'Inca donna des ordres à ses lieutenants pour que la rançon soit acheminée des quatre coins de l'empire. L'or afflua et la rançon fut presque totalement payée. Sur le lac Titicaca, une navette de barques convoya des kilos d'or et d'argent, entre la rive est et la rive ouest. Mais le 29 août 1533, quand les mariniers apprirent l'exécution d'Atahualpa par Francisco Pizarro, ils comprirent que l'Espagnol n'avait pas tenu parole et qu'il avait trahi l'Inca. Dégoûtés, ils auraient jeté le trésor dans les eaux du lac. Depuis cette époque, la légende s'est transmise par la mémoire orale (aucun écrit ne l'atteste). Captivé par cette histoire, le commandant Cousteau (1910-1997) effectua des fouilles sous-marines dans le lac au cours des années 1970. Il ne trouva rien. Il est vrai que le célèbre explorateur français s'était limité à fouiller la partie orientale du lac, autour des îles del Sol et de la Luna, proches des côtes de la Bolivie. La plus grande partie du lac Titicaca n'a donc pas été fouillée et elle reste toujours à explorer, notamment le secteur le plus profond (270 m), situé dans les eaux territoriales du Pérou.



Source : routard.com/mag_carnet/95/6/la_legende_du_tresor_englouti_des_incas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum